(+33)06 44 84 31 34

Transmission

Transmission

Mais que transmettre ……………….bienvenu dans ce monde …………
Notre but est d’ouvrir la réflexion aux usages , à l’usage , à quoi sert il de transmettre , pourquoi est ce important ,…….

Définition :

La transmission des savoirs s’exerce généralement par l’éducation. Propre aux espèces et aux habitats correspondants, c’est une opération par laquelle la connaissance dont disposent certains individus relevant d’un groupe social donné est partagée avec d’autres intégrant ce groupe, notamment pour permettre l’apprentissage, le développement, la retraite des premiers, ou la diminution de leur activité. On parle en particulier de transmission des compétences lorsque le savoir transféré est essentiellement pratique. Ce vocable est aussi employé par les sciences humaines et dans le monde de l’entreprise en fonction d’objectifs précis.
Dans la mesure où cette transmission repose sur l’idée de savoirs déjà constitués, par rapport auxquels l’apprenant est reconnu comme moins savant que celui qui enseigne ; dans la mesure donc où cela implique la reconnaissance d’une relation asymétrique entre maître et élève, autrement dit l’autorité des enseignants, la transmission des savoirs s’oppose au pédagogismeLa transmission des  valeurs ?

Le mot du dictionnaire a plusieurs sens, ce qui le rend quelque peu ambigu. Cependant, même si une définition simple est difficile à formuler, nous savons intuitivement de quoi nous parlons : une valeur, c’est d’abord une croyance à laquelle on tient particulièrement parce qu’on la juge capitale pour vivre, que ce soit vis-à-vis de soi-même ou vis-à-vis des autres. C’est aussi estimer que « tout ne se vaut pas ».

Certains ont essayé de classer les valeurs en différentes catégories :

  • Le rapport à autrui : ouverture, générosité, partage, écoute, amitié,…
  • L’accomplissement personnel : bonheur, confiance en soi, autonomie, équilibre,…
  • Les valeurs morales : dignité, justice, foi, rigueur, fidélité,…
  • Les valeurs civiques : respect, honnêteté, tolérance, solidarité, loyauté,…
  • Les valeurs familiales : amour, confiance, éducation, …
  • Les valeurs de réussite sociale : travail, courage, ambition, combativité,…

Pourtant, cette classification n’est pas très satisfaisante :

– d’abord, elle sépare des vertus qui se recoupent fortement et qui peuvent se retrouver dans plusieurs catégories. Par exemple, autonomie et indépendance sont très proches, de même que ouverture et écoute, solidarité et générosité, etc.

– ensuite, certaines sont des qualités, des traits de caractère ou des finalités, plutôt que des valeurs : la réussite, le bonheur, par exemple, sont plutôt des objectifs à atteindre que des valeurs, et dire de quelqu’un qu’il est ambitieux ou qu’il a confiance en lui, c’est décrire son caractère plutôt que ce en quoi il croit profondément.

  • les règles morales, qui reflètent les valeurs fondamentales permettant au groupe de vivre de la manière qui est la sienne. Elles ont généralement une origine religieuse, mais pas forcément (le respect des autres existe aussi dans la morale athée, le meurtre est le plus souvent interdit de manière générale, etc). Ces valeurs sont très souvent implicites, mais peuvent être expliquées aux enfants aussi bien par les parents qu’à l’école (ex : pourquoi il faut être poli, pourquoi il ne faut pas faire souffrir un animal, pourquoi il faut respecter les personnes âgées, etc) ;
  • les lois, qui parlent plus de ce qu’on a le droit de faire ou de ne pas faire et dans quelles conditions, qui énoncent donc de manière explicite les conditions d’application des valeurs morales de la société dans laquelle on vit.
  • à toutes ces connaissances ., actuels et futurs dans leurs emplois ou remplois, alicaments, animaux, apprendre respecter et connaître l’environnement la collecte, connaissances sans restrictions . La recherche des savoirs anciens afin de les perpétuer par tous moyens techniques, conservation, des traditions, en laissant le plus de place à la nature sauvage . La formation, et ce quel que soit leurs domaines d’applications, l’apprentissage, l’éducation à tpus, l’étude, la classification, la distribution des outils, La préservation, la promotion, la transmission par l’homme de tout objets, la valorisation, le biomimétisme, le développement de la permaculture, le perfectionnement, le référencement, machines, matériaux, méthodes, modes, moyens, neufs ou d’occasion, nutriments, nutrition, outils, plantes, prévention, produits naturels ou non, qui prend en considération la bio-diversité et les écosystèmes respectueuse des êtres vivants, sans restrictions de domaines . La valorisation, santé, savoirs, savoirs-faire, sensibiliser, social et/ou économique . La promotion, soins, techniques, Transmettre auprès des populations, très jeune à moins jeune : les savoirs les techniques ; former, une conception d’habitats humains et de systèmes agricoles inspirée de l’écologie naturelle, ustensiles

 

Comments are closed.

(+33)06 44 84 31 34

CRAB 19 , rue de wicardenne 62200 Boulogne sur mer

Contactez-nous